Opérateur d'usine

L’opérateur de traitement ou opérateur d’usine est un important intervenant dans l'industrie minière. En charge de la valorisation du minerai, il intervient dans la conduite d’une usine de traitement, dès que le minerai est extrait et livré par la mine depuis la station de concassage jusqu’au raffinage en passant par les procédés de gravimétrie, de flottation, de lixiviation au cyanure, de C.I.P/C.I.L, d’élution, d’électrolyse, etc.

 

Objectifs du programme

A finalité professionnelle, la certification en Traitement du Minerai vise à former les opérateurs de traitement.

Comprenant une introduction sur les généralités du secteur minier, le programme est conçu pour permettre à ces futurs opérateurs d’usine, de :

  • Faire fonctionner, procéder au démarrage et à l’arrêt des équipements d’une usine de traitement
  • Faire l’échantillonnage régulier du minerai tout-venant et des pulpes aux fins de bilans métallurgiques
  • Préparer les différents réactifs chimiques et effectuer au besoin des ajustements 
  • Etc.

Débouchés : Operateur de traitement du minerai (pour la mine et la carrière)  

Durée : 3 mois 

Programme

 

PARTIES

CHAPITRES

Contenu du cours

 

 

 

 

0

COURS INTRODUCTIFS

  • Aperçu sur le secteur minier

 

 
  • Généralité sur la géologie et la minéralogie 

 

 
  • Politique de santé et sécurité

 

 
  • Anglais appliqué au traitement du minerai

 

 

1

GENERALITES SUR LA MINERALURGIE

OU LE TRAITEMENT DES MINERAIS

  • Introduction
  • Notions générales
  • Objet de la minéralurgie
  • Problématique économique du traitement des minerais
 

 

 
  • Méthodologie de la minéralurgie
  • Etapes de la concentration d’un minerai
  • Libération des espèces (maille de libération)
  • Procédés  de concentration
  • Représentation schématique des opérations de traitement
 

 

 

2

FRAGMENTATION DES SOLIDES

  • Techniques de fragmentation
  • Communition des substances minérales
  • Techniques de fragmentation des solides
 

 

 
  • Caractéristiques des opérations de fragmentation
  • Rapport de réduction
 

 

 
  • Fragmentation grossière
  • Concassage primaire : concasseur à mâchoires (simple effet, double effet, Dodge ou à fente constante)
  • Concassage secondaire : concasseur giratoire
  • Concassage tertiaire : le concasseur à cylindres
  • Autres types de concasseurs : concasseur à marteaux articulés ou à percussion, le  concasseur à impacts
 

 

 
  • Fragmentation fine
  • Broyage
  • Paramètres de broyage (la vitesse de rotation du tambour,  les corps broyant, le degré de remplissage, le rapport de la charge circulante, la dilution et la concentration en solides)
  • Broyeurs à corps broyant libres (le broyeur à boulets,  le broyeur à barres)
  • Autres broyeurs
 

 

 

3

TECHNIQUES DE CLASSEMENT GRANULOMETRIQUE

  • Criblage ou classement direct
  • Généralités
  • Les surfaces criblantes
  • Les principaux types d’appareils
 

 

 
  • Classification hydraulique en dimension
  • Les classificateurs gravitationnels (à simple sédimentation mécanique, à simple sédimentation no-mécanique)
  • Les classificateurs centrifuges (hydro cyclone)
 

 

 

PARTIES

CHAPITRES

Contenu du cours

 

 

 

 

 

 

4

TECHNIQUES  DE  CONCENTRATION OU  DE  VALORISATION DES MINERAIS

  • § Méthodes basées sur la gravite
  • Généralités
  • Méthode de la nappe pelliculaire fluente (sluice boxes, spirales, table à secousses, concentrateur knelson)
  • Concentration par accélération différentielle (jig)
  • Concentration par liqueur dense
 

 

 
  • § Méthode physicochimique (la flottation)
  • Physicochimie de la flottation
  • Les réactifs de flottation
  • Les machines de flottation
 

 

 
  • § Méthode chimique (hydrométallurgie)
  • Généralités sur l’hydrométallurgie
  • Les étapes de l’hydrométallurgie : prétraitement, mise en solution,  récupération (élution, électrolyse, fusion en lingot)
  • Les principales méthodes utilisées : lixiviation en tas (heap leaching), lixiviation en cuve (CIP, CIL), la bio lixiviation
 

 

 

5

TECHNIQUES D’ANALYSES CHIMIQUES

  • § Attaque chimique directe
  • § Fusion plombeuse (fire assay)
  • Méthodes de préparation mécanique des échantillons
  • Méthodes de préparation chimique (mise en solution, filtration, extraction)
  • Méthodes instrumentales (gravimétrie / titration, spectrométrie uv visibles, absorption atomique à four, à flamme, génération d’hydrures métalliques, spectrométrie de masse (icp/ms), etc.)
 

 

 

 

 

TRAVAUX DIRIGES

  • Analyse granulométrique (détermination du D80 par courbe et par extrapolation linéaire)
 

 

  • Broyage et caractéristique des pulpes (dilution, concentration solide, humidité, etc.)
 

 

  • Caractéristiques des broyeurs (degré de remplissage,  temps de séjours, vitesse critique, charge circulante
 

 

  • Paramètres économiques d’une laverie (rendement pondéral, rendement métal)
 
               

 

Plus dans cette catégorie : Mineur - Boutefeu »
COPYRIGHT 2015 UI2M